Posnania crée par Maurice BANSAY, Apsys

apsys
Posnania à Poznan en Pologne est le plus grand centre commercial le plus innovant réalisé par le groupe Apsys. Son architecture est extraordinaire, design et novateur. Le centre commercial a été inauguré le 19 octobre 2016 à Poznan.

Un centre commercial multifonctionnel

Ce centre commercial est un projet de grande envergure de par sa grande taille mesurant 100 000 m² GLA pour 300 000 m² de surface de plancher. La zone commerciale dispose également 3 300 places de parking. Ce centre commercial dispose d’un hypermarché carrefour, 40 grandes et moyennes surfaces, d’un centre de loisirs de 25 000 m² comprenant 220 boutiques, 40 restaurants, d’un multiplex 8 salles avec écrans géants et d’une technique Dolby Atmos.

Les boutiques du centre proposent des produits de qualité comme les vêtements et accessoires de mode dernière tendance internationale. On y trouve même un étage où se concentre la vente de différents textiles de qualité et haut de gamme. En outre, les enfants peuvent jouer dans la zone de jeux et les grands peuvent profiter au jeu de billards ou de bowling ou faire de fitness ou une partie de piscine.

Une architecture innovante
Sa conception est hallucinante grâce à ses façades de verre, ses vitrines événementielles de 8 m de haut, de ses allées mesurant 14 m de large ou de ses toits ouverts. Ce centre commercial est bien aménagé avec de mobilières tendances et designs, des sols en marbre, des écrans géants… À l’extérieur du bâtiment, on peut admirer les terrasses, les fontaines, les jardins d’hiver et les passerelles.
Un centre commercial construit et géré de manière écologique
Le centre commercial Posnania a été construit dans le respect du développement durable. L’ensemble des matériaux de construction sont de matériaux écoénergétiques. Par ailleurs, la gestion du centre se fait également dans le respect de l’environnement : gestion de déchets et de réduction de pollutions, utilisation de technologies vertes, existence d’un endroit spécial pour les bicyclettes… Cette zone commerciale a même reçu la mention très bien du certificat BREEAM.

Des services hauts de gamme et uniques

À part les différentes enseignes proposées par le centre commercial, Posnania offre à ses clients un amphithéâtre pour une organisation d’événements culturels, des places publiques pour des représentations ou autres happenings.

Apsys a également pensé aux passionnées de la technique et a mis en place un service digital pour les clients très connectés. Les consommateurs peuvent accéder au réseau Wi-Fi du centre commercial pour la géolocalisation des boutiques, l’emplacement du parking ou la possibilité de paiements en ligne.
En outre, Posnania met à la disposition de ses clients de service de conciergerie, des conseillers shoppings personnalisés, achats mains libres, voituriers, le service de garde d’enfant…

Bref Posnania est un centre commercial multifonctionnel moderne et innovant qui met à la disposition de consommateurs les outils et les services nécessaires pour faciliter leur shopping. Il n’est pas seulement un endroit où faire ses achats, mais il est également un endroit pour faire plaisir toute la famille.

Comment débuter avec sa cigarette électronique ?

Vous venez d’acheter une cigarette électronique ? L’usage de celle-ci n’est pas si difficile comme vous le pensez, tout de même elle nécessite quelques apprentissages. Voici donc quelques conseils sur l’utilisation de la cigarette électronique pour pouvoir en profiter de celle-ci tout en économisant son temps et son argent.

 

La batterie :

 

Une nouvelle cigarette électronique est livrée avec une batterie préchargée, l’utilisateur n’a donc plus a la recharger lors de la première utilisation, il peut tout de suite s’en servir.

 

Pile de rechange et atomiseur :

 

La pile de rechange ainsi que l’atomiseur sont les deux éléments que l’on remplace assez souvent dans la cigarette électronique. Pour ne pas être ne panne d’e-liquide ou encore en manque de charge donc mieux vaut se préparer d’avance en ayant une pile de rechange ou encore de l’e-liquide sur soi.

 

Vapoter dans la voiture

 

Il est possible de vapoter dans sa voiture, pour éviter donc de mettre à plat sa batterie ou genre, le mieux c’est d’acheter un chargeur de voiture, ou un chargeur USB ou encore un passthrough USB. Tout de même, il faut savoir tous sur sa cigarette électronique avant d’acheter des accessoires pour celle-ci.

Avoir des stocks d’e-liquide

 

Ce conseil complète l’avant-dernier, pour ne pas se retrouver à court d’e-liquide, le vapoteur doit donc avoir régulièrement sur lui un ou deux flacons d’e-liquide de rechange. Il est à savoir qu’acheter un flacon d’e-liquide en effet est plus économique qu’acheter un cartouche prérempli.

 

Choisir une dose de nicotine inférieure

 

Pour un début avec la cigarette électronique, le choix d’e-liquide est essentiel. À savoir que chaque e-liquide contient différentes doses de nicotine : haute, moyenne faible et nul, au début mieux vaut donc choisir un modèle à faible dose de nicotine. Pour un fumeur qui procède à sevrage la dose devrait être proche de celle contenue dans la cigarette conventionnelle mais pour une personne qui compte juste se mettre à la cigarette électronique mieux vaut un e-liquide à faible dose voire nul de nicotine. Il ne faut pas aussi oublier qu’au fil du temps il faudra changer d’e-liquide pour ne pas en avoir marre.

 

Inhalation de la vapeur :

 

Pour ce faire il faut prendre une grande bouffée mais d’une manière lente avec un long mais lent souffle donc pour que la vapeur soit immense. Les bouffées courtes en effet ont tendance à inonder l’atomiseur d’où la vapeur produite dans ce cas est faible.

 

Garder votre pulvérisateur au propre

 

Au bout de plusieurs séances, l’atomiseur peut être bouché par divers composants de l’e-liquide d’où pour éviter cela, l’utilisateur doit donc nettoyer fréquemment son atomiseur. Il faut également remuer plusieurs les atomiseurs pour éviter que celui-ci se bouche.

 

Éviter le goût de brûlé

 

Avant de commencer à vapoter, il faut déposer quelques gouttes d’e-liquides directement sur la tête de l’atomiseur ou encore de la bobine, puis laisser celui-ci se reposer quelques minutes après son remplissage. Cette technique permet en effet à la mèche ou encore la bobine de l’atomiseur d’absorber totalement le liquide et éviter le goût de brûlé.

Est-il envisageable d’arrêter de fumer ?

Nous connaissons beaucoup de gens qui cessent de fumer en utilisant divers appareils, mais il existe aussi des gens qui cessent de vapoter c’est-à-dire qui quitte la cigarette électronique. Nous savons tous que la cigarette électronique peut aider un fumeur à arrêter de fumer tout comme les gommes ou encore les patchs mais il ne faut pas oublier les effets secondaires de celle-ci. En outre, nous avons besoin de plus de temps mais aussi d’études pour prouver que la cigarette électronique est vraiment plus sûre que la cigarette conventionnelle.

 

La cigarette électronique entraîne deux formes de dépendance

 

 

La cigarette électronique bien que nombreuses personnes s’en servent est considérée comme étant un produit du tabac. Les fumeurs qui comptent réussir leur sevrage tabagique doivent donc choisir d’autre moyen mis à part les cigarettes électroniques s’ils veulent se libérer totalement de l’addiction au tabac. Selon Bertrand Dautzenberg, pneumologue et président de l’Office français de prévention du tabagisme, la cigarette électronique est la version électronique moins dangereuse de la cigarette conventionnelle, les risques pour la santé sont réduits. L’e-cigarette est donc 100 à 1000 fois dangereuse que le tabac, mais il contient des produits toxiques mais aussi addictifs. Tout ça pour dire que la cigarette électronique est donc une solution de moitié pour se libérer de la dépendance au tabac. L’e-cigarette entraîne deux dépendances : la dépendance à la nicotine lorsque l’on choisit les e-liquide contenant 0 à 20 mg de nicotine, mais aussi la dépendance au geste, car avec la cigarette électronique l’on conserve le geste du fumeur. Nombreux pensent que la cigarette électronique est la meilleure alternative à la cigarette conventionnelle mais en effet avec un e-liquide qui contient une forte dose de nicotine l’on ressemble à un fumeur qui termine un paquet de cigarettes par jour.

La cigarette électronique n’est pas totalement malsaine

 

 

Conseiller à des gens d’arrêter immédiatement de vapoter ne serait pas vraiment raisonnable du fait que ce n’est pas le fait de vapoter qui est malsain mais c’est le fait d’absorber de la nicotine par le biais de la cigarette électronique. Mais tout de même si vous parvenez à réussir à ne plus toucher à votre dispositif électronique durant une journée tout entière ce serait extraordinaire. Dans d’autres cas, le mieux c’est donc de réduire la fréquence d’utilisation de la cigarette électronique, ou si le fait d’arrêter ne vous plaît pas essayer juste de modérer le taux de nicotine que vous inhaler dans la vapeur de votre cigarette électronique. Pour conclure donc, pour un fumeur cesser de vapoter pourrait faire renaître l’envie de fumer d’où le mieux c’est de réduire de temps en temps la dose de nicotine que l’on inhale sans arrêter. Mais lorsque vous pensez avoir totalement oublié ce que c’est que de fumer une cigarette électronique, pensez à arrêter aussi l’utilisation de la cigarette électronique car avec des conséquences sur la santé encore floue cette dernière peut être à l’origine d’autres maladie.

 

Les cigarettes électroniques et l’empreinte environnementale

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"L’e-cigarette n’est peut-être pas un sujet plus important que l’environnement et l’avenir de nos enfants. Ceci est trop évident dans l’inondation récente de l’intérêt sur la réduction de notre empreinte environnementale, grâce à la menace du changement climatique, et l’effet de serre ainsi d’autres polluants. À une époque où le virage vert est appliqué à toutes les facettes de la vie moderne, il est peu surprenant que la question a été longuement débattue dans la communauté de fumer. Pendant de nombreuses années, les effets nocifs du tabagisme, les cigarettes ou analogiques, étaient une conséquence reconnue et inévitable. Mais récemment, l’innovation de la cigarette électrique a donné aux fumeurs une option plus saine, et a prétendu être plus respectueuse de l’environnement, donc, un produit convivial. Les fumeurs peuvent désormais profiter de la sensation de la nicotine sans nuire à l’environnement. Les détracteurs de l’e-cigarette ne sont pas d’accord que ce nouveau produit va nous aider à laisser une empreinte écologique plus petite, mais les partisans sont de tout coeur en désaccord. Le débat fait rage en plus d’informations qui entre en jeu. En ce qui concerne l’environnement, y-t-il vraiment une différence entre fumer analogiquement et cigarettes électriques? 

Le problème : les cigarettes traditionnelles et l’environnement

Il est bien documenté qu’environ 5,5 milliards de cigarettes analogiques sont produites dans le monde chaque année. Ce nombre surprenant signifie que chaque personne sur la planète pourrait fumer plus de 785 cigarettes chaque année, et, malheureusement, une telle grande quantité se traduit par une quantité importante de mégots de cigarettes jetés. Quand un mégot de cigarette jeté est mal, il finit le plus souvent par être lavé ou soufflé dans l’approvisionnement en eau, où des produits chimiques de la saturation des rejets toxiques sont détenus dans le filtre. Ce processus néfaste a été scientifiquement prouvé pour avoir des conséquences dévastatrices sur la vie aquatique et aviaire qui confondent les mégots de cigarettes pour la nourriture et sont empoisonnés par les produits chimiques.

Les mégots de cigarettes : non biodégradables

Il semble y avoir beaucoup de débats sur la définition de biodégradable, mais le terme, tel que défini par la communauté scientifique, est appliqué à la matière qui peut être décomposé par des organismes vivants, comme les bactéries. Même si cela prend 12 ans pour un mégot de cigarette à briser, parlant au microscope, les restes et les produits chimiques toxiques restent beaucoup plus longtemps.

Avantages environnementaux de cigarettes électriques

Les polluants que nous parlons ici fomentent plus de mal que de la brume de fumée vue sur de grandes villes, mais sont des composés connus ammoniac-toxiques, l’acétone, l’arsenic, le formaldéhyde, le goudron et le monoxyde de carbone, pour ne nommer que quelques-uns. Ces produits chimiques pathogènes libérés par les cigarettes analogiques menacent non seulement l’environnement, mais la santé humaine par la fumée secondaire. En revanche, les cigarettes électroniques ne libèrent pas de produits chimiques de fumée secondaire dans l’atmosphère. Grâce à la vaporisation de la nicotine liquide, l’e-cigarette libère le gaz de la nicotine, de l’eau, et le propylène glycol (PG). L’eau et la nicotine, de toute évidence, sont des gaz naturellement présents dans l’atmosphère, et le PG est un composé organique et principalement composé de carbone, un autre trouvé naturellement, biologique et chimique. Deuxièmement, l’absence de cigarettes analogiques signifie une absence de mégots de cigarettes, l’élément numéro un de la plupart de litière dans le monde. Comme un avantage supplémentaire, les cigarettes électroniques permettent à l’utilisateur de réduire, réutiliser, recycler. La plupart des cigarettes électroniques peuvent également être nettoyées et réutilisées en remplaçant simplement la vapeur avant chaque utilisation, et quand elle est prête à être éliminée, l’e-cigarette peut être recyclé, avec piles, téléphones, et autres déchets électroniques. 

Inconvénients environnementaux de cigarettes électriques

Un argument commun découlant des adversaires de cigarettes électroniques est que les usines doivent produire de l’e-cigarette nuisible. En d’autres termes, la pollution de l’air émise par leurs usines emporte sur tout un bon potentiel que les cigarettes électroniques le font. En réponse, les promoteurs d’e-cigarette soulignent que, dès maintenant, les compagnies de cigarettes électroniques louent de l’espace de l’usine pour rendre leur produit efficace. Un autre point soulevé contre l’e-cigarette est que la pollution de cartomizers mal disposés et des batteries serait tout aussi mauvaise, sinon pire, pour l’environnement comme des filtres de cigarettes analogiques. Les partisans d’e-cigarettes reconnaissent ce danger, mais contre, en soulignant qu’il est illégal de jeter des piles au lithium-ion … après tout, une très petite quantité de toutes les batteries dans le monde finissent comme litière.

La solution

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"Le débat sur les avantages environnementaux de cigarettes électroniques fait rage, que les partis des deux côtés cherchent une meilleure compréhension de la façon dont nous pouvons mieux protéger notre planète. Comme le sujet de l’environnement et l’avenir de nos enfants ne peut jamais être pris trop à la légère, les scientifiques doivent être approfondis afin de découvrir les effets à long terme de l’analogique contre les cigarettes électroniques, mais de nouvelles études prometteuses montrent que l’e-cigarette prend une longueur d’avance. D’autres améliorations doivent être apportées pour assurer que l’e-cigarette va continuer à laisser une petite empreinte environnementale lorsque la demande croît dans l’avenir. Avec une rapidité surprenante, les scientifiques découvrent comment étendre l’utilisation de piles et des cartomizers et peuvent même trouver un composé plus organique pour la production d’e-cigarette, au lieu du plastique pur.

Enfin, bref, cela dépendra de vapers pour utiliser leurs cigarettes électroniques, mais il est peu débattu que l’e-cigarette offre aux utilisateurs de meilleures possibilités de réduire, réutiliser et recycler. Ceci est un pas de plus vers la réduction de notre empreinte environnementale globale de la planète, ou peut-être mieux dit, une empreinte effacée. Si vous êtes un fumeur, ou si vous voulez profiter de fumer sans beaucoup d’effets négatifs affectant votre santé et l’environnement, nous vous invitons à visiter le site cigaroff.com.

Une perspective dentaire sur les cigarettes électroniques

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"Les cigarettes électroniques ont vu une augmentation rapide de l’utilisation depuis leur introduction. Un débat vigoureux est actuellement en cours dans la santé et cercles réglementaires en ce qui concerne la façon dont elles doivent être reçues. Les organismes de réglementation à travers le monde ont pris un large éventail de positions et ils sont d’avis contradictoires de plusieurs autorités. Ce document vise à se concentrer sur les aspects du débat sur ​​la santé buccodentaire et tente de répondre à certaines des questions clés qui se posent aux dentistes.

Quels sont les effets potentiels secondaires sur la santé orale ?

Les effets potentiels sur la santé orale des e-cigarettes ont reçu très peu d’attention, ce qui est surprenant compte tenu de la relation intime de la fumée de tabac avec plusieurs processus pathogéniques dans la cavité buccale et aussi, le fait que les e-aérosols de cigarettes seront en contact avec les tissus buccaux en premier quand ils sont plus chauds et plus concentrés. De plus, les effets négatifs potentiels des aérosols d’e-cigarette sur les tissus oraux doivent être considérés et équilibrés avec les avantages de la réduction de l’exposition de la fumée de tabac globale brûlé. Une grande partie de la recherche à ce jour examine la fumée de tabac dans son ensemble. Les effets actuels de la nicotine sont dignes de considération spécifique. Fait intéressant, la nicotine dans l’aérosol est essentiellement absorbée dans la muqueuse buccale et du pharynx, plutôt que les alvéoles, ce qui démontre la possibilité d’avoir des effets sur la tissues.

Est le coffre-fort?

Les toxines ont été trouvées dans les e-cigarettes dans plusieurs études, y compris le diéthylène glycol (utilisé dans l’antigel), le plomb, le nickel et le chrome. On les trouve dans des niveaux beaucoup plus faibles que dans la fumée de tabac brûlé. Le tabagisme passif est toujours un sujet brûlant, et ainsi de préoccupations qui ont également été soulevées au sujet de vaping passif. Les e-cigarettes ne produisent pas de «fumée», de sorte que les effets bien documentés du tabagisme passif ne sont pas applicables. Dans l’ensemble, les risques associés à l’utilisation d’e-cigarette sont faibles par rapport à la cigarette traditionnelle, mais malgré cela, ils pourraient encore être réduits par la mise en œuvre des normes de produits et une réglementation appropriées.

Quelle est la prochaine pour les e-cigarettes?

La technologie d’e-cigarettes a considérablement évolué depuis leur introduction en 2008 et continuera sans aucun doute tant que l’investissement est versé dans des compagnies de tabac qui veulent un morceau de l’action.

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"Pour résumer, les e-cigarettes ont beaucoup de bonnes caractéristiques et quelques fonctionnalités potentiellement intéressantes, mais pour l’instant, très peu, le cas échéant, laides. Nous devrions encourager un niveau dirigé avec une approche prudente pour les e-cigarettes, ce qui pourrait être un changeur de jeu dans la lutte contre le tabac. Nous devons pousser pour d’autres essais cliniques à long terme de bonne qualité, ainsi que des études beaucoup plus nécessaires dans les interactions de la santé buccodentaire. Pour des détails, vous pouvez visiter le site cigaroff.com.

E-cigarette: le meilleur ou aussi mauvais?

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"Que ce soit à la hausse du prix des cigarettes ou de resserrement de la réglementation du tabac, plus de gens se tournent vers les cigarettes électroniques (e-cigarettes) afin d’arrêter de fumer, mais le débat est sur leur sécurité et efficacité. Dans le monde entier, les ventes d’e-cigarettes ont augmenté de 240% entre 2012 et l’an dernier. Les e-cigarettes sont des dispositifs à piles qui ressemblent à des cigarettes classiques, mais ne contiennent pas de tabac. Au lieu de cela, les dispositifs sont remplis de la nicotine liquide, qui est chauffée et vaporisée avant d’être inhalés. 

L’e-cigarette : régie par la loi en Afrique du Sud

L’organisme international a préconisé de restreindre la vente et l’utilisation des appareils électroniques, par exemple, l’interdiction de toute publicité, interdisant leur vente aux mineurs et à l’interdiction de leur utilisation en public. En Afrique du Sud, l’e-cigarette est régie par la Loi sur les substances et les médicaments qui classent la nicotine comme une drogue, l’obligeant à être vendu uniquement dans les pharmacies et le script d’un médecin. Le dispositif lui-même tombe également sous la loi telle qu’elle est considérée comme un dispositif d’administration d’un médicament prévu.

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"Bref, à cause de préoccupation au sujet de la fabrication non réglementée des e-cigarettes, il est aussi vu que ls e-cigarettes contiennent des substances toxiques et parfois cancérigènes. Sans aucune réglementation, les utilisateurs n’ont aucune garantie de ce qui est dans leurs e-cigarettes, mentionné même sur le site cigaroff.com.

Peut-on conduire tout en utilisant sa cigarette électronique

La cigarette électronique dispose de plusieurs avantages dont le principal est sa praticité, l’on peut l’utiliser dans n’importe quel endroit sans soumettre a quiconque assis tout près à des produits nocives. Voilà donc pourquoi, nombreux utilisent ce dispositif lorsqu’ils sont au volant, mais est-ce sans danger ?

 

L’e-cigarette est moins dangereuse au volant que la cigarette conventionnelle

 

D’une manière générale prendre une bouffée de vapeur depuis sa cigarette électronique lors de la conduite n’a rien de dangereuse mais le faite de remplir le réservoir de celle-ci ou encore de changer la pile ou le cartomiseur est une question différente. S’user de la cigarette électronique est donc plus sûre que fumer une cigarette classique durant la conduite, mais a une seule condition : il faut s’assurer d’avoir suffisamment de charge dans sa batterie mais aussi de s’user d’une cartouche totalement rempli avant de partir. Lorsque l’on se confronte à un feu rouge, mieux vaut garder les deux mains sur le volant car l’on est surveillé. Mis à part cela, comme politesse il ne faut surtout pas jeter les cartouches vides à travers la vitre, car ces dernières peuvent endommager les pneus d’autres véhicules.

Bien préparer sa cigarette électronique avant de prendre le volant

 

 

Comme nous venons de le dire tout à l’heure, lorsque la cartouche ou encore la batterie de la cigarette électronique est assez rempli, il est plus sûre de vapoter que de fumer lors de la conduite. D’abord parce qu’avec la cigarette électronique, l’on n’a pas besoin de rechercher son briquet partout ou encore de s’user de celui-ci, il n’y aura pas également de cendre qui nécessitera un cendrier d’où portera notre attention hors de la conduite. La tâche est donc assez facile avec la cigarette électronique car l’on n’a pas besoin de gadget ou quoi que ce soit. De plus le conducteur n’a pas à tenir un objet ardent tout le temps il peut poser sa cigarette électronique partout où il veut dans sa caisse. Il est bien vrai que conduire à une seule main réduirait le temps de réaction mais tout de même avec la cigarette électronique le risque d’accident est assez moindre qu’avec la cigarette classique ou encore d’autre geste.

 

La cigarette électronique n’est donc pas (vraiment) interdite au volant

 

 

Avant de monter dans sa voiture et de prendre le volant, si vous comptez vous user de votre cigarette électronique, assurez-vous d’abord que vous ne serez pas à court d’e-liquide en pleine route ou encore que votre batterie soit assez remplie. Lors de la conduite, une personne met en danger sa vie mais aussi celle de piétons d’où il est assez raisonnable de faire preuve de prudence dans toute situation lorsque vous êtes au contrôle d’une tonne de métal sur la route. Peu importe qu’il s’agit de changer d CD, de boire une gorgée d’une boisson ou de vapoter c’est la même chose, il faut être prudent. La plus sûre des choses c’est de ne rien faire durant la conduite mais de se concentrer dans sa conduite mais chez les fumeurs en plein sevrage pour ne pas succomber au désir de fumer à nouveau mieux vaut donc qu’ils se servent de leur cigarette électronique.

Méfiez-vous des virus dissimulés dans les chargeurs e-cigarette

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"Quels que soient les avantages et les inconvénients du tabagisme d’e-cigarettes, ils ont été sans aucun doute un grand succès auprès des fumeurs qui désirent soit libérer de leur dépendance, ou au moins d’atténuer les risques pour la santé. Maintenant, la plupart des entreprises sont des risques très conscients des risques des éléments tels que les clés USB qui peuvent être leurs systèmes, car ils sont un vecteur connu pour la propagation de virus informatiques, et ont mis en place des politiques strictes concernant leur utilisation (bien que les utilisateurs personnels demeurent à haut risque). Il semble maintenant, cependant, que les pirates en Chine ont trouvé un nouveau moyen d’infecter les ordinateurs avec des virus, en utilisant des morceaux de matériel bon marché que de nombreux utilisateurs ne voulaient même pas concevoir comme une menace de bon marché les chargeurs e-cigarettes!

Aucune protection avec les puces de contrôleur USB

Combiné avec une récente attaque de preuve de concept (BadUSB) dans lequel une puce de contrôle USB peut être programmée pour agir comme un clavier et puis envoyer les clés de commandes pour ouvrir les logiciels malveillants, un chercheur voit toutes les raisons de se méfier d’une telle attaque. Très largement répandues, les puces de contrôleur USB, y compris ceux dans les clés USB, n’ont aucune protection contre une telle reprogrammation. La ligne de production de logiciels malveillants a été autour depuis quelques années, infectant les cadres photos, les lecteurs MP3 et plus, et un cas très fort peut être fait pour les entreprises désactivant les ports USB, ou tout au moins en utilisant la gestion de l’appareil pour permettre aux périphériques autorisés. L’utilisation de la mise à jour des logiciels anti-malware est toujours une obligation, mais seulement en utilisant des produits par marque respectée de fabricant et achetée sur le comptoir des détaillants de confiance qui est aussi une bonne idée.

Résultat de recherche d'images pour "e-cigarette"En conclusion, pour charger tout simplement un dispositif, à l’aide d’un adaptateur mural USB au lieu de brancher l’appareil sur un ordinateur qui doit être sûr, bien que le plus paranoïaque puisse envisager l’achat d’un «Condom USB », qui bloque les broches de données sur un câble USB. Vous pouvez participer au forum sur le site cigaroff.com pour avoir une certitude à ce sujet.

E-liquide : les meilleures marques que nous vous conseillons

La cigarette électronique a réussi à séduire un grand nombre de personnes durant ces dernières années. Elle est composée de différentes parties dont l’essentiel est : la batterie, le croiseur (ensemble du réservoir et de l’atomiseur). L’e-liquide est aussi un élément essentiel dans la cigarette électronique car sans elle il n’y aura pas de produit à brûler d’où il n’y aura pas de bouffée de vapeur. Comme il est essentiel, l’e-liquide ne devrait donc pas être négligé c’est la raison pourquoi nous avons sélectionné les meilleurs marques pour vous.

 

L’e-liquide vaporFi

 

Le premier de notre classement est « VaporFi », que ce soit en matière de cigarette électronique, que ce soit en matière d’e-liquide VaporFi dispose de tous ce dont on a besoin. Cette marque nous propose donc une large gamme d’e-liquides préfabriqués mais permet aussi à ses clients de concevoir leur propre e-liquide en mélangeant 3 saveurs différentes. La chose la plus importante c’est le goût irrésistible et savoureux des e-liquides qui multipliera notre envie de vapoter et nous fera oublier le goût âcre de la nicotine contenu dans la cigarette conventionnelle.

MigCigs : l’e-liquide purement américain

 

 

En deuxième place, nous retrouvons l’e-liquide de la firme MigCigs, une entreprise considérée comme étant une jeune pousse basée en Floride mais qui a réussi à séduire de nombreuses personnes. Le MigCigs est une ligne d’e-liquide destiné aux réservoirs et aux clearomiseurs. La saveur des e-liquides MigCigs est vraiment délicieuse voire gourmande. Sans oublier que MigCigs propose plusieurs options d’e-liquides dont des options PG / VG (taux de propylène de glycol et glycogène végétal). Cette marque est purement Américaine car tous les ingrédients proviennent en effet de la Californie.

 

VistaVapors : l’e-liquide abordable pour tous

 

Le VistaVapors est en troisième place dans notre classement. Cet e-liquide est tout simplement bon et son prix est accessible par tous. VistaVapors dispose aussi d’une large gamme de saveur, aux environs de 160 sont au choix du client. Il est également possible de mélanger les saveurs pour créer son propre e-liquide. Le client peut aussi choisir la dose de nicotine qu’il désire. Le VistaVapors est donc l’e-liquide destiné à tous ceux qui désirent profiter de différentes saveurs à petits prix.

 

Mt Baker Vapor : l’e-liquide plutôt sénior mais qui assure

 

 

En termes d’ancienneté l’e-liquide que nous allons vous proposer suivant est le plus anciens de tous : le Mt Baker Vapor. Ce dernier est en effet le premier fabricant américain d’e-liquide. Il propose aux environs de 158 saveurs à prix abordables (aux environs de 4 euros). Mis à part tout cela, la livraison du produit si vous vous décidez à passer votre commande en ligne se fait dans les 24 heures.

 

Cristal Canyon Vapes : l’e-liquide a plusieurs saveurs

 

 

En cinquième place dans notre classement nous retrouvons la Cristal Canyon Vapes. Bien que cette marque ne soit pas vraiment assez populaire sur internet, il est le préféré de nombreux vapoteurs. À savoir que cette marque dispose d’un grand magasin où l’on trouve de tout concernant l’e-cigarette. En matière de saveur, la marque propose diverses catégories : boissons, mélanges de cafés, fruits, desserts, menthols et tabac.